Coach en entreprise Alsace, Coaching entreprise Mulhouse & Strasbourg | Relayance

Coaching

La ressource principale est chez le coaché !

Proposer à quelqu’un une démarche de coaching, c’est d’abord envisager que la ressource principale que le sujet va mobiliser se trouve en lui et qu’il va trouver les moyens d’y faire appel pour avancer. En cela, le coaching se différencie clairement des démarches de conseil où le consultant observe, analyse, fait appel à son expertise et livre à son interlocuteur le fruit de sa réflexion pour lui recommander une conduite à tenir.

Cette conception du coaching a besoin d’être explicitée avec le coaché, pour lui permettre d’entrer vraiment dans la démarche, d’assumer ce travail, de se mobiliser et d’éviter d’attendre du coach qu’il fasse le travail « à sa place ».

A partir du moment où le contrat est passé, les deux parties sont engagées au service de la mise en mouvement sur laquelle le contrat porte : c’est le principe de co-responsabilité.

Une démarche d’accompagnement globale orientée "aujourd’hui vers demain"

L’objet du coaching est plus ou moins clair pour le coaché lui-même. Il s’agit dès lors de l’aider à y voir clair sur ce vers quoi il cherche à tendre, et à faire le point avec lucidité sur sa situation. Il s’agit ensuite de l’aider à identifier ses ressources, les différentes options qui s’ouvrent à lui et d’ouvrir avec lui le champ des possibles. Et de l’aider à se mettre en mouvement autour de ce qu’il aura choisi d’expérimenter.

Même si l’objet du coaching peut être davantage orienté au départ vers un champ ou un autre, c’est la personne dans sa globalité qui est accueillie au démarrage comme tout au long du coaching ; nous ne sommes pas partisans de trop catégoriser les coachings en coachings « professionnels », « managériaux », « comportementaux » ou de « bien-être » même si souvent les personnes viennent nous trouver avec une demande de progrès située plus explicitement sur un de ces champs.

Nous pouvons néanmoins distinguer :

  • les coachings d’intégration : prise de fonction / nouvelles missions
  • les coachings de performance : retrouver ou accroître motivation, confiance, estime et maîtrise
  • les coachings situationnels : avoir un appui pour faire face à une étape difficile / préparer une séquence clé
  • les coachings de maintien : « aidez-moi à ce que cela continue à aller bien » / conscientiser ses stratégies de réussite et consolider des apprentissages

Plus globalement, le contrat proposé va du projet professionnel au projet de vie de la personne, le premier ne pouvant être travaillé, selon nous, de manière pertinente et pérenne qu’en l’inscrivant pleinement dans une réflexion autour du second.

Une démarche d’accompagnement globale orientée aujourd’hui > demain

Contrat et conditions de réussite

Pour donner au coaching les meilleures chances de réussite, il nous semble utile de prendre en compte un certain nombre de points de vigilance :

Le contrat 

Le contrat principal du coaching est passé entre la personne coachée et le coach ; il précise notamment l’objet du coaching, la durée projetée, les obligations des deux parties et les conditions dans lesquelles le coaching va se dérouler : cadre physique, confidentialité, rythme… Ce contrat est souvent complété par un lien avec l’employeur dans le cas d’une relation salariée. Les questions de la confidentialité du travail, de l’explicitation de l’objet du coaching et des perspectives de bilan méritent d’y être mentionnées.

Pour éviter les confusions de rôle et sécuriser la relation, une règle de co-protection est également posée à chaque début de travail. Elle suggère que le sujet coaché reste dans son rôle de coaché et que le coach reste dans celui de coach tout au long de l’accompagnement. Autrement dit, un coach Relayance garde son costume de coach et ne se transforme pas tout d’un coup en psychothérapeute, psychanalyste, astrologue ou chef de cabinet.

Au-delà du contrat de coaching, chaque séance fera l’objet d’un contrat singulier entre le coach et le coaché en prenant en considération, ce avec quoi ce dernier aborde le travail et en regardant en quoi cela a du sens par rapport à l’ambition recherchée.

Du côté du coaché 

Le fait d’être coaché met en travail chez la personne qui s’y engage de nombreuses dimensions ; nous recommandons donc de se mettre en condition pour pouvoir réellement faire un travail sur soi.

Le cadre est un élément structurant du travail : la présence régulière, la ponctualité aident beaucoup à la mise en mouvement.

Le fait de choisir un coach qui convient : pas de pudeur pour dire non ou oui à tel ou tel coach.

Du coté du coach 

De l’honnêteté et de la franchise de son côté aussi : un coach Relayance choisit ses coachés et doit pouvoir se laisser la possibilité d’accepter ou de refuser telle ou telle demande, en écoutant ses envies et intuitions.

La compétence et le savoir-faire du coach Relayance reposent principalement sur :

  • Son profond respect du cadre déontologique et de l’objet de l’intervention
  • Son aisance à installer une relation claire, honnête, pleinement inscrite dans l’ici et maintenant
  • Son aptitude à l’acceptation inconditionnelle et ses qualités d’écoute empathique
  • Sa capacité à la confrontation bienveillante
  • Sa propre congruence
  • Son aisance à communiquer de manière adéquate à partir des 3 registres de communication que sont l’action, la pensée et l‘émotion.
  • Sa capacité à faire appel à telle ou telle technique au moment opportun dans le processus
  • Sa compréhension des processus de méconnaissance, de deuil, de cycle de changement

Aussi, nous nous attachons à ce que nos coachs soient dans des conditions régulièrement revisitées :

  • une maturité suffisante pour aborder avec la personne coachée les différentes dimensions qu’il lui paraitra pertinent de travailler
  • une formation de base au coaching consolidée régulièrement d’approches complémentaires pouvant venir enrichir la pratique
  • un dispositif de veille au niveau du cabinet qui permettrait d'identifier et de traiter d'éventuels conflits d'intérêt entre l'accompagnement de la personne coachée et l’accompagnement d’autres acteurs par Relayance
  • une forme de supervision régulière du coach

Coaching : La ressource principale est chez le coaché !

A qui nous nous référons 

Le modèle de coaching développé par le Hudson Institute et le Dôjô en France (Jane Turner et Bernard Hévin).

L’approche centrée sur la personne proposée par Carl Rogers.

En termes d’outils et de techniques, nous puisons dans différentes approches auxquelles nous avons été a minima initiés, bien souvent formés et certifiés : l’hypnose Ericksonienne, la Ligne du temps, la PNL, l’analyse transactionnelle, les techniques provocatives, l’approche systémique pour ne citer que les principales ...

Notre équipe de coachs

Nous sommes tous formés, voire certifiés, et supervisés dans le cadre de notre pratique de coaching. 

Sébastien WeillSébastien Weill, coach depuis plus 10 ans. Il aime écouter ; il aime comprendre ; il aime confronter; il aime provoquer…tente de le faire à bon escient et parfois y parvient ! Ses 3 portes d’entrée (pensée, émotion, action) sont grandes ouvertes pour vous accueillir et vous accompagner quel que soit l’endroit où vous vous situez.

Michel LeclercMichel Leclerc, coach depuis plus de 20 ans, et ne s’en lasse pas. C’est avec l’enthousiasme qui le caractérise et son amour de la vie, qu’il vous accueillera. Il aime les approches paradoxales, certes, et il n’est pas impossible qu’il ne vous en fasse pas profiter.

Déborah Will

Déborah Will a été formellement habilitée à pratiquer le coaching en 2017. Sa fraicheur, sa sensibilité et son intelligence des situations, promettent d’en faire un coach accompli et sont annonciateurs de coachings efficients. A vous de tester !

 

Corinne Marquis est une coach accomplie depuis plus de 15 ans. Basée aujourd’hui à Lyon, sa pratique de longue date de la méditation en pleine conscience et du chant, offre une profondeur et donne une couleur toute singulière à ses accompagnements.

Marie-Pierre Fauveau est une clown qui s’autorise à être coach et une coach qui s’autorise à être clown. Consultante et formatrice expérimentée, elle pratique le coaching avec nous sur Paris et région parisienne, et ce pour notre plus grand plaisir.

Rebecca Urbajtel : voir les choses du côté de la vie, ne pas renoncer et croire en sa bonne étoile. Rebecca incarne tout cela à la fois et ses accompagnements en sont d’autant plus efficaces.

Monique Mager : point de long discours, mais apprendre en faisant et avancer en expérimentant. Avec Monique, ce n’est jamais "prise de tête", souvent ludique et rarement très long : elle excelle dans les accompagnements de courte durée pour affronter une situation x ou un problème y.

Vous souhaitez être accompagné ?

Contactez-nous !
deployer.png
02 janvier 2018

Voici les prochaines sessions du parcours de formation DEPLOYER :

  • à MULHOUSE, la PROMOTION N°21 démarre les 18 et 19 octobre 2018
  • à PARIS, la PROMOTION N°22 démarre le 31 mai et 1er juin 2018
Lire la suite
sepiloter2.jpg
02 janvier 2018

Venez nous retrouver lors de notre table ronde avec Françoise Bonardel.

Lire la suite
Retour en haut